Où est le beau

Nous tenions à partager avec vous ce moment de pause pré-pandémie où Amélie du Passage, la fondatrice et directrice artistique de Petite Friture s’est entretenue avec Hélène Aguilar, créatrice du Podcast Où est le beau?

 

Dans cet épisode, Amélie revient sur son parcours, les débuts de l’aventure entrepreneuriale avec la création de Petite Friture en 2009. Elle y aborde le métier d’éditeur de design et la façon dont elle l’envisage en tant que Directrice Artistique.

UNE AVENTURE ENTREPREUNARIALE

 

Diplômée d’HEC, Amélie du Passage, désireuse d’évoluer dans un environnement culturel et créatif, commence sa carrière en tant que plume du ministre de la culture Jean-Jacques Aillagon avant de rejoindre la FIAC en tant que régisseur d’exposition.

 

Le goût de l’entreprenariat la rattrape très rapidement et elle fonde Petite Friture il y a 10 ans. L’attrait du beau et la volonté d’apporter quelque chose qui a du sens l’amènent à concrétiser ce projet: « Il y avait une jeune génération de designers qui était en train d’émerger et qui faisait des émules avec des produits intéressants mais moins d’opportunités d’édition et assez peu représentés. ».

 

Dès le début, Amélie se libère des carcans du secteur, comme l’illustre son premier coup de cœur pour le projet d’étude de la toute jeune designer Constance Guisset qui deviendra la très heureuse suspension Vertigo.

Cette rencontre va déterminer l’aventure tout en audace et exigence qui s’ensuit.

Amélie conçoit le métier d’éditeur de design comme « un terrain de liberté et d’expression incroyable » au sein duquel elle œuvre comme un chef d’orchestre qui « détecte les talents et fait en sorte qu’ils servent au mieux le propos de l’entreprise pour laquelle ils travaillent »

 

 

PETITE FRITURE : UN DESIGN EXIGEANT ET SOURIANT

 

Amélie nous raconte la genèse du nom de Petite Friture ; la vivacité, ce léger crépitement, dont la posture reste humble et ouverte. Elle nous parle d’une histoire de convivialité, de partage et de rencontres: “Une tension vertueuse entre quelque chose d’audacieux dans le dessin […] et un optimisme. On cherche à surprendre, à créer une émotion, un sourire. »

Nous espérons que vous aurez autant de plaisir que nous à (r)écouter ce tête-tête entre Hélène Aguilar et Amélie du Passage et que cette pause vous donnera le sourire.

 

A très bientôt sur nos réseaux sociaux.