Un élan

Le 20 mars dernier, nous avons annoncé que nous cessions la production, la préparation et la livraison de nos produits. Nous ne vendons pas des produits de première nécessité, c’était la seule décision à prendre dans le cadre d’un confinement nécessaire.

 

Cet état de fait a provoqué une onde de choc. Nous sommes passés du jour au lendemain d’une activité en croissance à une absence de chiffre d’affaires. La survie économique de notre entreprise est en jeu, et avec elle le maintien de nos équipes et de nos partenaires.

 

Pourtant, je reste résolument optimiste et convaincue que nous surpasserons et que nous nous renforcerons dans cette épreuve. Nous avons eu à cœur avec Florence Delorme, qui m’accompagne avec panache dans cette aventure, de recruter une équipe en ligne avec nos valeurs d’optimisme, d’audace et de générosité. Dans l’adversité, je mesure combien cela est précieux.

 

Je tiens à remercier ici toute l’équipe Petite Friture pour son engagement.

Pour autant, nous ne recommencerons pas comme avant. Ce moment inédit nous renvoie à des questions essentielles. Celle de la responsabilité, du sens, de notre engagement, de notre définition même de la croissance et de la manière dont l’envisageons. Nous nous posions déjà ces questions, il nous faudra y répondre avec plus d’exigence, de transparence et d’inventivité aussi, car nous n’aurons plus les mêmes moyens. Je vois cependant dans ce défi une promesse formidable, qui exige de nous un engagement sincère dans la définition du monde d’après.
En tant qu’éditeur de design, nous devons nous assurer de la qualité de la production pour réduire l’impact sur l’environnement. Défendre des produits créés et fabriqués pour durer, qui restent en collection et avec lesquels nos clients ont envie de vivre longtemps. Optimiser la fabrication, le transport, les quantités, les emballages. Faire le choix de partenaires respectueux de leur écosystème, social et environnemental. Cette démarche nous motive déjà au quotidien et nous la renforcerons, en transparence et avec détermination.

 

De manière plus générale, nous mènerons la marque un pas plus avant. Se fier à son intuition, révéler les talents, multiplier les rencontres et surtout (s’)accomplir, telle est notre mission depuis 10 ans. Cultiver une relation vertueuse entre les designers, nos équipes et les fabricants au service d’une création audacieuse. Et s’élancer. Car, oui, quand elle est libre, optimiste, généreuse et exigeante, rencontre donne de l’élan. Cette envie résonne avec d’autant plus de force aujourd’hui.

 

Le dernier post de Petite Friture marque l’arrêt d’une communication “produit”. Sidérés, nous avons préféré souligner avec truculence les petites absurdités d’un quotidien confiné, des “chroniques de quarantaine” postées en story sur Instagram chaque jour. Une façon pour nous d’apporter un peu de légèreté, car le rire est un exutoire salutaire, en premier lieu avec nos équipes.

 

Il est temps pour nous de reprendre la parole. Pas sur le produit, il est trop tôt pour cela. Mais sur notre mission précisément. Ce qui nous tient debout depuis 10 ans, et nous paraît encore plus important ces jours-ci. Nous souhaitons mettre l’accent sur tous ceux qui font Petite Friture. Nos designers, notre équipe, nos fabricants, nos revendeurs. Nous faisons tout cela sans filet, “sans artifice”, avec “libre garde” pour reprendre un vocabulaire qui nous est cher. Nous espérons continuer à vous faire sourire, avec malice et sens.

 

Rdv sur nos réseaux sociaux, Instagram et Linkedin.